FAQ Ostéoporose

faq

1. L'ostéoporose touche-t-elle uniquement les femmes ?

Les femmes sont effectivement plus touchées par l'ostéoporose que les hommes. Mais les hommes peuvent également être touchés, même en plus faibles proportions puisque l'on compte 1 homme pour 4 femmes.

On distingue 2 types d'ostéoporose, l'ostéoporose primaire (95%) et l'ostéoporose secondaire (5%).

L'ostéoporose primaire atteint plus souvent les femmes que les hommes (jusqu'à 2 fois plus de femmes à l'âge de 70 ans).

L'ostéoporose secondaire est une conséquence de certaines maladies ou un effet indésirable de certains médicaments. Elle peut toucher la femme aussi bien que l'homme.

En savoir plus sur l'ostéoporose

2. L'ostéoporose est-elle une maladie de la personne âgée ?

La maladie est souvent associée à l'âge. Or, si elle survient essentiellement après la ménopause en raison de la chute brutale des hormones sexuelles, elle peut survenir plus tôt chez des personnes dotées d'un faible capital osseux, fragilisées par la prise de certains traitements (corticoïdes notamment), ou à risque en raison d'antécédents familiaux d'ostéoporose.

L'ostéoporose secondaire est une conséquence de certaines maladies ou un effet indésirable de certains médicaments. Elle peut toucher la femme aussi bien que l'homme.

En savoir plus sur l'ostéoporose secondaire 

3. Existe-t-il des traitements contre l'ostéoporose ?

Des traitements existent. Le choix du traitement peut varier d'un individu à l'autre.

Il s'accompagne également de mesures hygiéno-diététiques dont le sevrage tabagique, et certains conseils de prévention afin de stopper une perte de densité osseuse supplémentaire.

Beaucoup de personnes souffrant d'ostéoporose arrêtent leur traitement après seulement un an, sans l'avis de leur médecin. Mais, pour être efficaces, les traitements contre l'ostéoporose doivent être pris régulièrement et ce pendant des années.

Il faut garder à l'esprit qu'en suivant votre traitement, vous augmentez votre densité minérale osseuse et vous réduisez votre risque de fracture.

En savoir plus sur les traitements de l'ostéoporose

4. L'ostéoporose est-elle une maladie douloureuse ?

L'ostéoporose est une « maladie silencieuse ». On l'appelle ainsi car elle ne provoque aucun symptôme avant la brutale fracture du poignet, du col du fémur ou un tassement vertébral. Ce sont ces conséquences qui peuvent être très douloureuses et invalidantes. Plus rarement, les douleurs s'installent insidieusement, notamment par déformation progressive des vertèbres.

5. Peut-on faire encore de l'activité physique quand on souffre d'ostéoporose ?

Oui. Toute activité physique fait travailler les cellules osseuses et a un effet bénéfique sur la solidité de l'os. Le manque d'activité physique voire la sédentarité va avoir pour conséquence la diminution de la masse osseuse.

Le choix de l'activité physique doit être adapté en fonction de l'âge, des antécédents médicaux et de la condition physique.

En savoir plus sur les exercices physiques qui agissent sur la masse osseuse

6. Les laitages luttent –ils contre l'ostéoporose ?

Notre squelette est en remaniement perpétuel et les os qui le constituent ont comme élément essentiel le calcium.

Les meilleures sources de calcium dans notre alimentation sont les produits laitiers, donc le lait, les yaourts et les fromages. La teneur en calcium est identique pour les produits laitiers entiers, demi-écrémés ou maigres.

En revanche, la consommation suffisante de calcium seule ne suffit pas pour prévenir l'ostéoporose. Il faut veiller également à ainsi ajouter à son alimentation les bons moyens pour fixer le calcium grâce aux apports en vitamine D et une activité physique régulière.

En savoir plus sur l'alimentation et l'ostéoporose

7. Le calcium est-il mauvais pour mes artères ?

Le calcium se trouvant dans notre alimentation ne se dépose pas sur la paroi de nos artères. Par contre, il est important dans le remaniement osseux.

Le diamètre de nos artères peut effectivement se réduire, jusqu'à l'obstruction, mais la cause est une inflammation favorisée entre autres par le tabagisme, l'excès de cholestérol et de sucre et non par le calcium.



Retour à la page précédente