Les bisphosphonates

Ces puissants agents anti-ostéoclastiques, d'origine synthétique, ont prouvé leur efficacité dans le traitement de l'ostéoporose constituée par l'augmentation de la masse osseuse et une diminution de l'incidence des tassements vertébraux et les fractures de la hanche pour la majorité d'entre eux.

Les bisphosphonates, utilisés par voie orale ou intra-veineuse, sont également indiqués en cas d'ostéoporose cortisonique avérée ou en préventif en cas de corticothérapie prescrite pendant plus de 3 mois à une dose supérieure à 7.5 mg/j.

Ces médicaments se lient à la surface de l'os et diminuent l'activité des ostéoclastes (les cellules qui dégradent l'os).

Quelques conseils 

Les effets secondaires sont peu nombreux.

Les bisphosphonates par voie orale peuvent endommager la muqueuse œsophagienne. Pour limiter ces problèmes et favoriser l'assimilation du médicament, il faut prendre le comprimé à jeun avec un grand verre l'eau, ne pas se recoucher et rester encore à jeun pendant 30 à 60 minutes supplémentaires.

Comme le calcium interfère avec l'absorption des bisphosphonates, il est conseillé de prendre ces traitements avec un verre d'eau peu calcique et prendre les éventuels suppléments calciques à un autre moment de la journée.

L'ostéonécrose de la mâchoire est une complication très rare aux doses de bisphosphonates utilisées dans l'ostéoporose.

Il est cependant conseillé de consulter son dentiste pour réaliser les traitements nécessaires avant l'instauration éventuelle des bisphosphonates.



Retour à la page précédente