L'activité physique

Les os sont renforcés aux endroits où ils subissent le plus de contraintes. Pour renforcer les os, il faut donc choisir des activités physiques qui demandent au squelette de résister à des contraintes plus importantes que d'habitude.

Les forces qui agissent sur le squelette lors des activités physiques, compriment les os. Aussi les muscles sont sollicités lors des activités physiques. Ces derniers « tirent » sur les attaches osseuses ce qui renforce les os.

Le choix de l'activité physique doit être adapté en fonction de l'âge, des antécédents médicaux et de la condition physique.

activite physiqueLes exercices physiques qui agissent sur la masse osseuse, sont ceux avec « mise en charge ». Ce sont des activités où les jambes et les pieds portent le propre poids du corps comme par exemple la marche, le jogging, la danse, les sports de ballons (football, volleyball) et les sports de raquette (tennis, badminton). Toutes ces activités « de charge » n'ont pas le même effet sur le renforcement osseux. La marche est moins efficace quant au renforcement osseux que le jogging par exemple. Ceci est dû au fait, que les os subissent moins de contraintes lors de la marche que lors du jogging. Ils existent néanmoins des activités sportives qui ne sont pas adaptées pour renforcer les os. Ceci est le cas pour la natation par exemple. Même si toutes les parties du corps sont sollicitées dans l'eau, on ne porte pas le poids de son corps.

Les exercices physiques avec « mise en décharge » peuvent également avoir un effet positif sur le renforcement osseux. Ce sont des exercices qui sollicitent différents groupes musculaires. Pendant ces exercices, les muscles « tirent » sur les attaches osseuses et, par conséquence, renforcent les os. La musculation avec des poids légers en est un exemple.

Toute activité physique fait travailler les cellules osseuses et a un effet bénéfique sur la solidité de l'os. Le manque d'activité physique voire la sédentarité va avoir pour conséquence la diminution de la masse osseuse.



Retour à la page précédente